Chiny gite Embarcadere 56

Location gîte rural familial / maison de vacances à Chiny

Gîte à Chiny

Vous cherchez une location de maison de vacances, un gîte rural à louer pour vos prochaines vacances?

Les champs obligatoires sont suivis de *



Réserve de 1 de logements disponibles.

Gîte Embarcadère 56 à Chiny est disponible pour les dates sélectionnées.

Mais au fait, qu’est-ce qu’un gîte? Voici la définition d’un gîte d’après Wikipédia: « … un gîte est un lieu où l’on peut se loger. Dans le langage courant, le terme désigne un hébergement meublé aménagé, assimilé également aux meublés de tourisme, et destiné à être loué à des fins touristiques, pour une courte durée (week-end, quelques jours, voire semaines). Un gîte rural, couramment désigné par gîte est un hébergement touristique pour vacanciers traditionnellement installé à la campagne. Le terme se confond parfois avec celui de chambre d’hôtes, bien qu’étant deux types d’hébergement différents. »

Notre gîte Embarcadère 56 est un gîte rural familial. Le gîte Embarcadère 56 appartient à notre famille depuis sa construction et il est donc fait pour héberger une famille qui cherche une location pour ses prochaines vacances.

Notre maison de vacances situe en Belgique, à Chiny, dans l’actuelle rue de l’Embarcadère, au numéro 56. Cette partie « verte »/ »nature » de Chiny se nommait autrefois le hameau de la Scierie (actuellement : l’Embarcadère).

Sa localisation est idéale: il est situé à 5 min. à pied de l’Embarcadère de Chiny, d’où partent les kayaks et les barques pour la descente de la Semois de Chiny vers Lacuisine , à l’orée de la Forêt de Chiny, idéal pour les ballades et à 15 min. à pied du village avec ses quelques commerces (épicerie, boucherie, restaurant), sa Maison du Village et l’ADEPS.

De la Scierie à l’Embarcadère

Merci à Marc Alexandre, enfant de Chiny, du village, pour son input relatif à cette partie.

Les familles d’origine du hameau

L’actuelle rue de l’Embarcadère portait le nom, avant la fusion des communes en 1976, de rue de la Scierie. Pierre Royer et sa femme, Marguerite Gouverneur, dès 1727, érigent une scierie sur le ruisseau des Lavis (le ruisseau derrière la « Maison rose » au n°54 rue de l’Embarcadère). Des années après leur décès, le Gouvernement ordonne en 1770 l’interruption de l’entreprise faute d’octroi, sous peine de confiscation de la scierie. Un an plus tard, Denis Vincent obtient la concession d’un nouvel octroi pour la construction d’un moulin à grains et d’une scierie. La scierie sera construite en 1774 ; l’existence du moulin à farine est attestée mais elle fut éphémère. Après la mort de Denis Vincent en 1794, son fils Jacques lui succédera, de même que son petit-fils, lui aussi prénommé Jacques, et procédera à des extensions.

Moulin, scierie, corps de logis et grange seront les seules constructions de ce hameau durant des années. Les premières maisons datent de la première moitié du XIXe siècle.

En 1843, trois familles occupent le hameau : 
la famille de Jean-Baptiste Motch qui compte cinq personnes, 
celle de Jean Mercatoris avec quatre personnes, ainsi que la famille de Jacques Vincent avec trois personnes, et Gilles Jeanne Thérèse. 
Par mariage, la famille Maury s’installera aussi au hameau de la scierie dans la seconde moitié du XIXe siècle. C’est une famille de menuisiers qui dispose d’un petit atelier accolé à leur maison (au n°52 rue de l’Embarcadère).

Les habitants du hameau ne se considéraient pas habiter Chiny. Ils s’y rendaient pour trois raisons : se rendre à l’école, acheter certains produits au magasin et assister à la messe. Les enfants participaient du même état d’esprit : pour les jeux, le quartier de la scierie offrait un cadre idéal. Aujourd’hui, cet isolement n’existe plus (mais pour les anciens, c’est toujours le cas, il y a une différence entre les gens « du village » et ceux de « la Scierie/l’Embarcadère qui est le coin « nature » de Chiny) : des habitations s’égrènent du haut au bas de la rue de l’Embarcadère.

Chiny gite Embarcadere 56 les passeurs reunis emile derulles descente en barque de la semois

La descente en barque à l’Embarcadère de Chiny

Le pré du Tisserand, à une centaine de mètres en aval de l’Embarcadère, appartenait jadis à un certain Jacques Vincent, propriétaire du moulin de la Scierie. Son père, Denis, l’avait acquis lors d’une vente publique en1779 ; à cette époque, déjà, cette prairie portait la dénomination de  » pré du Tisserand « . Ce Jacques Vincent, arrière-grand-père du regretté Jean Maury (le menuisier au n°52 rue de l’Embarcadère) aurait obtenu le premier l’autorisation de mettre une barque sur la Semois, c’était en 1828.Le document officiel précisait que cette permission était accordée audit Vincent à condition que sa barque fût attachée au moyen d’un cadenas muni de deux clefs détenues, l’une par Jacques Vincent et l’autre, par le juge de paix de Florenville. Cette barque permettait alors aux nombreux bûcherons et ouvriers, qui se rendaient aux Epioux, de traverser le gué de la Scierie. Telle est la tradition rapportée par Jean Maury.

Il est pourtant probable que les habitants de Chiny n’ont pas attendu cette autorisation du gouvernement hollandais pour user d’une barque ou d’une nacelle : les grandes pêches, le transport du bois, et le passage de certains gués nécessitant l’emploi d’une embarcation.

La descente en barque, en tant qu’attraction touristique, devait naître cinquante ans plus tard, en 1868.

Cette année-là, Aloïs Mercatoris, accompagné d’une jeune fille, Marie Glaudot, qui dirigeait la barque à l’avant, entreprit pour la première fois une périlleuse promenade sur la Semois; véritable aventure à l’époque, car on ne connaissait pas encore, la rivière, les boucles inexplorées, les gouffres insondables et les pièges innombrables que vous tendent sournoisement les rochers dissimulés sous le miroir changeant de l’onde. Ainsi serait née la descente en barquette.

La société « Les Passeurs Réunis » fut fondée en 1912, le nom des membres fondateurs est repris sur le carnet énonçant les statuts de la coopérative. Ceux-ci ont été rédigés par l’avocat Bruxellois Van Halteren qui a habité le chalet que vous voyez à l’entrée de la forêt, plus bas que le gîte. C’est d’ailleurs son petit-fils qui l’occupe actuellement. Le roi Léopold III y aurait par ailleurs séjourné, président d’honneur, le président effectif étant Jacques Maury. Les 13 membres fondateurs étaient : Léon Marchal, François Marchal, Jean Maury, Isidore Glaudot, Prospère Mercatoris, Joseph Derulle, Emile Derulle, Ernest Albert, Adrien Belva, Jacques Maury, François Maury, Gustave Thiry, et enfin Aloïs Mercatoris. Chacun possédait un exemplaire du règlement, lequel obligeait chaque passeur à avoir sa propre barque ; en compensation, celui-ci recevait une obligation d’une valeur de cent francs belges, coût d’une embarcation construite par la maison Maury.

Très vite à cause de la guerre 1914-1918 la coopérative dut suspendre ses activités estivales, elles ne reprirent qu’à la fin de la première guerre mondiale et se poursuivirent jusqu’au début de la deuxième guerre mondiale (1940-1945) et de nouveau elle dut cesser ses activités jusqu’aux années 50.

C’est à partir de 1950 que la société repris vigueur avec quelques valeureux baroudeurs et qui est à présent ce qu’elle est actuellement. Pas tout à fait, car depuis sa création et jusque dans les années 1965 le passeur qui effectuait une descente sur plus ou moins une heure quart jusqu’au débarcadère de Lacuisine, devait également remonter son embarcation à la force de ses bras jusqu’à l’embarcadère et cet exercice lui prenait quelques deux heures quart à deux heures trente d’effort sans discontinuer. Mon père, Ignace Derulle, alors enfant, voyait effectivement son père, Emile Derulle, faire cet effort physique considérable. C’était tellement fatigant que certains ne le faisaient que le lendemain, le temps de se reposer. Lors de certains jours d’affluence, les passeurs effectuaient jusqu’à trois descentes par jour ce qui était une journée bien remplie. A présent, les remontées ne se font plus par voie navigable, mais par la route d’où gain de temps pour les passeurs et plus de disponibilité pour les estivants. Les temps ont changé et le progrès est arrivé pour le bien des passeurs naturellement et aussi pour celui des estivants qui viennent découvrir « La Merveille des Ardennes« .

Malheureusement suite à l’arrêté du Gouvernement Wallon concernant les embarcations, la descente en barque a été assimilée à la pratique du kayak. D’où l’impossibilité depuis quelques années déjà pour les Passeurs Réunis de continuer leur activité tant que ce règlement n’aura pas été modifié. Dommage pour cette activité touristique centenaire, fleuron de Chiny.

Chiny gite Embarcadere 56 Ignace Derulle Marie Antoinette dite Manette Guillaume

Le gîte, la maison des Derulle

Comme écrit plus haut, la Scierie comptait parmi ses premiers habitants la famille Mercatoris qui habitait au n°54 de l’actuelle rue de l’Embarcadère. 
 En 1843, y naquit une de leurs filles, Marie Mercatoris.
 En 1871, Marie Mercatoris épousa Auguste Derulles (né en 1844 – venait-il du village de Rulles ?) et il semblerait qu’ils continuèrent à vivre dans cette maison. De cette union naquirent 3 enfants : Joseph, Emile et Sylvie. En 1878 naquit donc Emile Derulles.

En 1938, ce célibataire de 60 ans, un des fondateurs des Passeurs Réunis épousa Julia Blontrock qui venait de Bruges pour s’occuper des 3 filles du général Guillaume, veuf de son état, dans la maison d’en face, la Villa.  Ils achetèrent le terrain et y construisirent le gîte actuel (rue de l’Embarcadère n°56) pour en faire leur maison. Le gîte a donc été construit par eux et pour eux pour y habiter une fois mariés. En 1939, y naquit leur fils, Ignace Derulle(s), mon père.

Après le décès d’Emile Derulles en 1952, son épouse, Julia Blontrock loua le gîte actuel comme maison de vacances et s’installa avec son fils Ignace Derulle dans la maison rose au n°54 rue de l’Embarcadère. Ma grand-mère paternelle, Julia Blontrock, y accueillit pendant toutes ces années de nombreux de touristes dont certains qui y venaient enfants, y viennent désormais avec leurs petits-enfants.Ce sont « les enfants de Chiny« .

Ils ont connu le gîte comme il était à l’époque et lorsqu’ils reviennent, il me plaît de les écouter raconter leurs anecdotes de comment ils vivaient dans le gîte, avec juste un poêle à bois, sans chauffage central ni salle de bain, allant aux toilettes dehors … Ce qui ne correspondrait plus au confort demandé aujourd’hui par nos hôtes … 🙂

Cette maison 4 façades de caractère possède actuellement un grand jardin clôturé et privatif, une terrasse côté sud , le chauffage central réglable pièce par pièce, la TV avec une offre numérique variée et le WiFi. Quant au parking, il est gratuit dans et devant la propriété.

L’esprit de la restauration

Mon père Ignace Derulle et moi avons décidé il y a quelques années de restaurer le gîte pour le mettre aux normes de confort actuelles tout en gardant son cachet authentique, avec une ambiance chaleureuse dans les tons beige et un agencement fonctionnel de ces pièces spacieuses. La déco est dès lors simple, simplement agrémentée de photos d’époque en noir et blanc qui donne une ambiance chaleureuse. Idem pour les luminaires.

Pour l’aménager, nous avons fait un tri de tout ce qui s’y trouvait en conservant le sol d’origine (carrelage et parquet) où c’était possible, de même que certains meubles. Si vous venez y faire un séjour, je vous les montrerai. De même, si vous le souhaitez, lorsque je vous ferai visiter le gîte pièce par pièce, je vous expliquerai comment était le gîte à l’époque. Et si jamais vous faites partie de nos anciens touristes « enfants de Chiny », cela me ferait plaisir que vous me montriez des photos de vos vacances de l’époque à cet endroit. Certaines photos pourraient contenir des visages familiers.

Pour la partie « confort« , commodités, pour en faire un nid douillet pour nos hôtes, nous avons suivi les normes actuelles et sommes toujours à l’écoute de nos touristes, de nos locataires, si vous avez des suggestions, des remarques constructives, des idées déco, elles sont les bienvenues!

La maison, pièce par pièce

Chiny gite Embarcadere 56 hall entree corridor

Le hall d’entrée

Vous rentrez par la grande porte en bois. Dans le hall d’entrée, il y a assez de place pour mettre toutes vos chaussures (chaussures de marche, baskets, chaussures de tous les jours …), vos bottes (bottes de pluie, bottes d’hiver, bottes pour les enfants), vos sandales et sandales d’eau sans oublier vos pantoufles, indispensables pour se sentir confortable au gîte, comme à la maison!

Nos hôtes les plus sportifs y mettent également leur bâtons de marche. Pour les vélos, il y a de la place à l’extérieur, derrière la maison, sous le auvent de la terrasse.

Enfin, un porte-manteau vous permettra d’accrocher les nombreuses vestes, manteaux, doudounes, K-way, cirés, casquettes, chapeaux et pour les plus pessimistes: parapluies.

Chiny gite Embarcadère 56 cuisine

La cuisine

Au rez-de-chaussée, à gauche quand vous entrez, se trouve la grande cuisine équipée. L’on peut en effet y mettre 8 personnes autour des 2 tables.

La cuisine est équipée d’appareils électroménagers bien utiles de nos jours pour tous les repas, petits-déjeuners, déjeuners et soupers/dîners: lave-vaisselle, four à micro-ondes, four traditionnel, cuisinière / taque de cuisson / plaque vitro-céramique, hotte, frigo, congélateur.

Sans oublier le grille-pain, la bouilloire et la machine à café.

Dans l’armoire, vous trouverez en outre: presse-agrumes, mixeur et mixeur-plongeur.

Pour la vaisselle et la batterie de cuisine, nous avons essayé de penser à tout ce dont vous pourriez avoir besoin, soit en tant que couple, soit en tant que famille avec enfants voire avec un bébé. Bref, à tout le nécessaire de cuisine.

Chiny gite Embarcadere 56 salon

Le living / l’espace salon

Le living est lumineux de par sa grande fenêtre et sa loggia. Dans ce cocon qu’est la loggia, nous avons fait installer une banquette avec des coussins pour qu’une fois installé, vous puissiez profiter de la vue sur le beau paysage, un coin cosy rien que pour vous.

Pour vos soirées ou pour vous reposer après une belle ballade en forêt, prenez place dans notre canapé ou nos fauteuils Club et laissez-vous tenter par la lecture d’un des nombreux ouvrages, livres, qui se trouvent à votre disposition. Pour le cocooning, nous avons ajouté des plaids.

Ou si vous préférez jouer, les jeux de société se trouvent dans le buffet. Vous pouvez y jouer sur la table basse et en mettant par terre les deux gros coussins prévus à cet effet.

Et pour les jours de pluie, la TV à écran plat pourra également vous divertir.

Chiny gite Embarcadere 56 salle de bain

La salle de bain

Il n’y avait pas de salle de bain à l’époque de la construction de la maison. Lors de la restauration, nous avons décidé afin d’avoir une salle de bain spacieuse de l’installer, avec le WC, au rez-de-chaussée. Ce qui est pratique également pour les personnes qui ont une mobilité réduite et souhaitent ne pas devoir monter les escaliers.

Cette salle d’eau comporte une baignoire avec une paroi douche, un meuble lavabo, un WC et une machine à laver / un lave-linge. Nous avons prévu un étendoir / séchoir sur pied pour faire sécher votre linge à l’intérieur ou à l’extérieur ainsi qu’une planche et un fer à repasser. Idéal si la veille de votre départ du gîte, vous voulez repartir avec du linge propre qu’il vous suffira de ranger dans vos armoires à la maison, à votre retour. Ou si vous avez un enfant en bas âge qui a donc besoin d’être changé souvent.

Pour vos essuies / vos serviettes, nous avons prévu un porte-serviette. Il ne vous reste donc plus qu’à les amener avec vous.

Et pour ranger tout votre linge et nécessaire de toilette, vous pouvez utiliser le meuble lavabo et la colonne de rangement ce meuble de rangement bien utile pour que chacun ait son espace pour sa trousse de toilette.

Les deux chambres

Au 1er étage, se trouvent les deux chambres, confortables, question couchage elles sont toutes les deux équipées de lits simples, individuels avec têtes de lit et matelas de 210 cm pour nos « grands » hôtes/touristes ainsi qu’oreillers et couvertures (pensez à prendre votre linge de lit: taie d’oreiller, drap-housse et drap).

Sur les tables de nuit, nous avons posé des lampes de chevet pour ceux qui veulent lire avant de s’endormir.

Les tentures occultantes vous permettront de profiter d’un repos réparateur, après avoir pris le bon air de Chiny lors d’une promenade:

Chiny gite Embarcadere 56 chambre jaune

  • La chambre « jaune »

Pas de « mystère » dans cette chambre jaune-ci 🙂 c’est la chambre destinée aux parents, pour deux personnes donc. Les deux lits d’une personne sont mis côte à côte et font office de lit double. Une grande armoire et les tables de nuit servent de rangements.

Au cas où vous auriez un invité surprise ou un enfant qui préfère dormir avec papa, maman, nous avons également prévu un canapé-lit / canapé convertible qui peut servir de lit d’appoint. Sinon nous mettons également un lit bébé à disposition.

Chiny gite Embarcadere 56 chambre rose

  • La « chambre rose »

La couleur a été choisie par mon père Ignace Derulle et fait référence à la maison rose au numéro 54 ainsi qu’à l’ancienne couleur de la façade du gîte. C’est la chambre destinée aux enfants. Elle comporte trois lits individuels pour maximum trois personnes donc. Là aussi se trouvent une armoire et des tables de nuit ainsi qu’une étagère encastrée.

Le jardin et la terrasse

Chiny gite Embarcadere 56 jardin

Le jardin

Le jardin entoure toute la maison. Il est clôturé et agrémenté d’une haie. Sur la partie plate, vous pouvez jouer au badminton, au ballon … et la partie en pente, fait le bonheur des enfants.

Chiny gite Embarcadere 56 terrasse

La terrasse

La grande terrasse privative est orientée sud est agrémentée de meubles de jardin: une grande table de jardin, 4 chaises et 2 fauteuils, 2 chaises longues, un parasol. Nous avons également ajouté une table ronde et deux chaises que vous pouvez placer où bon vous semble dans le restant du jardin également privatif.

En été, pourquoi ne pas faire un BBQ? Nous avons tous les ustensiles qu’il vous faut, en ce compris un grill pour les truites. Lorsque vous aurez acheté un sachet charbon de bois, vous pourrez goûter à la joie d’un BBQ en famille ou entre amis!

Et le sport alors? Outre tous les sports qui peuvent être pratiqués à Chiny (trekking, kayak, vélo, VTT, promenade, ballade, pêche, chasse…), au printemps, en été et en automne, le panier et le ballon de basket sont à votre disposition sur la terrasse du gîte pour faire un match en famille ou entre amis.

Le parking

Que vous veniez à une, deux ou trois voitures, il y a assez de places de parking: en été, vous pouvez garer les voitures dans le jardin à l’intérieur de la propriété et par tout temps, vous pouvez les garer gratuitement juste devant la maison / le gîte.

Chiny gite Embarcadere 56 coeur

Bienvenue aux enfants et bébés!

Pour votre bébé, n’hésitez pas nous demander le prêt (gratuit donc) de: chaise haute, coussin à langer et lit de voyage.

Dans la cuisine se trouvent aussi de la vaisselle incassable (assiettes, gobelets) et des petites cuillères.

Pour les enfants, nous avons prévu puzzles et jeux de société ainsi qu’une marche pour aider les plus petits à atteindre le lavabo pour se brosser les dents ou se laver les mains.

Sans oublier (mais c’est aussi pour les adultes 😉 ), le ballon de basket pour le panier de basket qui se trouve sur la terrasse à l’arrière de la maison. Pour les plus petits, une balle en mousse évitera qu’ils ne se fassent mal.

En ce qui concerne l’extérieur, la Semois est à 5 minutes à pied du gîte et permettra aux petits comme aux grands de se rafraîchir les pieds, mettre les pieds dans l’eau voire plus s’il ne fait pas trop frisquet, que l’eau n’est pas trop froide. Et si en tant que parents, vous préférez que votre enfant reste dans la propriété pour profiter des bienfaits de l’eau, faites-le-moi savoir et je vous montrerai où se trouve le ruisseau. Il y a même un accès direct à la forêt depuis la propriété!

Hé oui, le gîte est vraiment en pleine nature! Venez vous y ressourcer!

=>> Alors, tenté(e) par un séjour dans notre gîte rural familial? Pour réserver vos vacances, pour une location de maison de vacances entre particuliers dans un décor idyllique, cliquez ici  !

Au plaisir de vous accueillir! (peut-être même à nouveau?)

Vinciane

Chiny Embarcadere 56 separator

 

2 Commentaires

  • nous avons passé 3 ou 4 saisons de vacances dans ce gite ! Et nous y reviendrons cette année !
    Tout est prévu pour le bien être des résidents, salle de bains et cuisine super bien aménagée Le coin salon permet de tous se retrouver le soir avec la vue sur la forêt toute proche
    Et la situation est idéale : à l’orée du bois pour les départs de promenades, et à 2 pas de la Semois (les filles y vont tous les matins avec leur épuisette!)
    On peut, sans problème manger dehors, sur la terrasse, se reposer dans la pelouse, et même quand il fait trop chaud – oui, oui, ça arrive souvent en été – choisir son côté, ombre ou soleil ! Nous attendons avec impatience les prochaines vacances à l’Embarcadère

Donnez votre avis/Laissez un commentaire constructif